Système d’Information Géographique



OTC offre à tous ceux qui le souhaite une formation en systèmes d’informations géographiques afin de d’obtenir les rudiments en adéquation en lien avec la filière.

Contexte

Le système d’information géographique aujourd’hui est primordial de nos jours car il est un système d’information conçu pour recueillir, stocker, traiter, analyser, gérer et présenter tous les types de données spatiales et géographiques ce qui donne de ce fait à la formation un rôle primordial pour tous ceux qui sont dans le domaine et nous savons en quoi les informations géographiques sont utiles pour bon nombre de secteurs.

Les formations disponibles à OTC

Diplômes disponibles

DTS :                                                                                               500.000 FCFA/ an

Licence :                                                                                         700.000 FCFA

Les Certificats disponibles 

Certificat de Qualification Professionnelle  ( CQP) :             200.000 FCFA

Certificat de Spécialisation CS :                                                 500.000 FCFA

Certificat D’expertise CE   :                                                         1.000.000 FCFA

Les Objectifs de la Formation

  • Comprendre les particularités de l’information géographique numérique et ses champs d’utilisation : définition, logique de modélisation du territoire (vecteur, matriciel et autres), fonctions élémentaires des SIG, systèmes de localisation et géoréférencement
  • Acquérir les connaissances pratiques nécessaires au premier niveau de manipulation des outils SIG : gestion de couvertures/tables (jointure), accès à des ressources distantes (infrastructure de données spatiales), requêtes attributaires et spatiales, production de cartes thématiques.

 Les compétences liées à la formation

  • Consolider les compétences informatiques
  • Connaitre analyser, traiter présenter des données géographiques
  • Outils et méthodes de la représentation spatiale

Les Débouchés 

DTS : 

  • Technicien en SIG
  • Technicien géomaticien
  • Géomaticien 

Licence : 

  • Chef de projet en géomatique
  • Concepteur-analyste / Conceptrice-analyste en systèmes d’information géographique -SIG-
  • Chef géographe
  • Cartographe
  • Administrateur / Administratrice bases de données géographiques
  • Officier / Officière cartographe
  • Opérateur / Opératrice géographe
  • Hydrographe
  • Spécialiste en géodésie et satellites
  • Cartographe géomaticien / géomaticienne
  • Géomaticien / Géomaticienne

La genèse 

La première utilisation du terme « Système d’Information Géographique » a émergé grâce à Roger Tomlinson en 1968 dans son essai : « Un système d’information géographique pour l’aménagement du territoire ». Roger Tomlinson est connu comme le père du Système d’Information Géographique.

Filière face à la modernisation 

À la fin du 20è siècle, la croissance exponentielle des différents systèmes d’information a permis au S.I.G de se démocratiser et de devenir accessible à tous les utilisateurs disposant d’un ordinateur et d’un accès à Internet. Plus récemment, l’avènement de solutions Open Source fonctionnant sous différents systèmes d’exploitation a permis de voir émerger un nombre croissant de solutions. De plus en plus de données localisées et d’applications de cartographie sont désormais disponible sur le web. Les logiciels gratuits et de qualité sont désormais nombreux. Parmi les différentes sortes d’informations géographiques, certaines décrivent le cadre général de notre vie : les routes, le bâti, les cours d’eau, etc. 

Perspectives 

Un système d’information géographique fait appel à une connaissance technique et à divers savoir-faire, et donc divers métiers, qui peuvent être effectués par une ou plusieurs personnes, d’où l’intérêt de la formation. Le spécialiste doit mobiliser des compétences en géodésie (connaissance des concepts de système de référence et de système de projection), en analyse des données, des processus et de modélisation (analyse Merise, langage UML par exemple), en traitement statistique, en sémiologie graphique et cartographique, en traitement graphique. Il doit savoir traduire en requêtes informatiques les questions qu’on lui pose. Toutes les compétences techniques se retrouvent dans le métier de géomaticien, compétences auxquelles viennent se greffer des compétences « métiers » thématiques.